Une Histoire, un Engagement

  Kalune est un groupe militant, et son œuvre toute entière porte la marque de son engagement. Sous forme de chansons, de raps, de slams ou de poésies musicales, les artistes situent leur discours à mi-chemin entre résistance et utopie. Ils défendent le respect du Vivant et ne conçoivent pas de faire de la musique sans donner un sens à leur art.

 

  Au départ, Damien choisit « Kalune » comme nom de scène, en référence à la bruyère Callune qui orne les montagnes pyrénéennes. Son premier album solo « AMOUR – Entre Résistance et Utopie » sort en Mai 2019. Fort de deux premières tournées conséquentes en compagnie d'Anaïs Laffon, au violon et aux choeurs, le duo souhaite s'agrandir. Benjamin "Bobi" Bonnave, multi-instrumentiste, les rejoint début 2020. Le « Groupe Kalune » vient de naître.

 

  Leur second album est à prévoir pour 2021. On y retrouvera les envolées musicales d'Anaïs, les textes incisifs de Damien, mais également plus de chant et de musicalité avec la présence nouvelle de Bobi. Le groupe, pour être le plus possible en accord avec ses valeurs, a choisi un fonctionnement autonome et indépendant. L'album sera arrangé et mixé par Sylvio Arrondo (Klarkson Mixing).

  Les trois ami(e)s sont liés par des idéaux forts. Ils mènent nombre de combats sociaux et écologiques, et font l'apologie d'un Monde nouveau, basé sur un retour à la terre, ainsi que sur l'échange, le partage, l'entraide, la bienveillance, la justice ou l'Amour. Ils parcourent nombre de scènes et de festivals, et jouent régulièrement en soutien à des causes qu'ils défendent, en manifestation ou lors d’évènements spontanés. Le groupe, également défenseur de l'éducation populaire, dispense nombre d'ateliers créatifs (ateliers d'écriture, enregistrement de chansons et réalisation de clips avec les enfants) autour de l'écologie ou des discriminations.

  Sur scène, ils sont trois. Mais derrière le rideau, Séverine est en charge de l'administratif et du label, Anthony s'occupe du merchandising et Redouane vient de rejoindre le groupe en tant qu'ingénieur du son.

 

  Leur public est éclectique car leurs mots rassemblent. L'engagement citoyen, qui est le fer de lance de leur musique, trouve une couleur heureuse quand il est chanté par Kalune.

visuel Album Amour.jpg

   NB: Cette bio a été écrite avant le covid. Forcément, depuis, pour les membres du groupe comme pour nombre d'entre nous, tout a évolué. Le groupe était dans une dynamique très positive, et malgré son indépendance vis à vis des grosses structures musicales, venait d'atteindre un équilibre qui permettait au projet de se pérenniser et aux artistes d'être intermittents du spectacle. Nous ignorons combien de temps ce combat commun que nous portons pourra perdurer dans ces conditions. Et pourtant, il est aujourd'hui plus que jamais nécessaire de clamer nos désaccords, et nos propositions d'un modèle sociétal différent.
   Nous aurons très certainement recours à un financement participatif pour sortir le second album, nous vous tiendrons au courant de tout ça en temps voulu, sur nos réseaux.

   En attendant, nous allons en profiter pour terminer la conception du second album, et pour essayer de donner naissance à des projets annexes. On espère avoir le bonheur de vous retrouver sur scène bientôt, les ami(e)s. De la force et de l'Amour en ces temps difficiles, à vous toutes et tous.

                                                                                                                                                                                          Kalune

Premier Album

"Amour - Entre Résistance et Utopie"

(Mai 1019 - Lézard Tisant - Zamora production)

​​

Disponible sur toutes les plateformes

 

et en vente directe sur notre SHOP

  • YouTube
  • Facebook
  • Deezer sociale Icône
  • Spotify Icône sociale
  • Instagram

"Plein le dos"

 

Dernier clip de Kalune, réalisé pendant le confinement, ce morceau a été écrit exclusivement à base de slogans populaires.

"Au sein du groupe Kalune, on se sentait un peu impuissants face à tout ce qu'il se passe en ce moment, et on souhaitait profiter du confinement pour essayer de faire quelque chose d'utile. L'idée était de faire entendre la parole d'un peuple à un moment où il lui était particulièrement difficile de la prendre. On voulait écrire une chanson qui puisse mettre du baume au cœur sans occulter les réalités auxquelles nous devons faire face, celles d'un capitalisme meurtrier et d'un autoritarisme croissant.
Et puisque tout a déjà été dit, que tout a déjà été scandé, affiché, tagué, que dire sinon répéter, inlassablement, le cri du peuple en lutte.
Le collectif Plein le dos l'avait bien compris, puisqu'ils ont mis en lumière, via leur magazine et leur site internet, les punchlines écrites sur les dos des Gilets Jaunes. C'est leur travail qui nous a inspiré ce morceau.
Après avoir épluché leur site, nous avons naturellement étendu nos recherches aux différents mouvements sociaux et écologistes actuels.
On aura lu plus de 20 000 slogans, récupéré environ 3 500 photographies de pancartes, et fait appel à celles et ceux qui nous suivent pour en refaire quelques-unes. Tout ça pour 13 minutes de revendications, comme un tableau du climat social actuel.
Ce titre, dont nous avions eu l'idée en début d'année, n'aurait jamais pu voir le jour sans le confinement, tellement le travail de recherche fût long et fastidieux. Nous avons également contactés des photographes de terrain, comme bsaz, pour dénicher toujours plus de slogans et d'images de pancartes.
On ne savait pas à quoi s'attendre en sortant ce titre, et on est vraiment touchés par la déferlante de retours et l'engouement général depuis la sortie du morceau. Tout ça démontre à quel points les gens se sentent « masqués mais pas muselés », et que le temps de l'obéïssance aveugle n'est pas encore arrivé."

L'actualité du groupe

Abonnez-vous à notre newsletter

  • YouTube
  • Facebook
  • Deezer sociale Icône
  • Spotify Icône sociale
  • Instagram